Les archives
 
Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette

Mercredi l 30-08-2017
Colloque "Genèse et expansion de l'islam radical et impacts en terre d'islam et sur les sociétés européennes"

Les 15 et 16 septembre prochains, le colloque international "Genèse et expansion de l'islam radical et impacts en terre d'islam et sur les sociétés européennes", organisé par le CECID (Centre d'études de la coopération internationale et du développement), se penchera sur l'apparition et le développement des idéologies radicales au sein de l'islam.

La journée du 15 septembre sera consacré à la pluralité des idéologies qui composent l'islam radical et illustrera leurs retombées socio-politiques dans certains pays musulmans tels que, entre autres, l'Iran, la Turquie, l'Arabie saoudite, la Tunisie, la Syrie, l'Afghanistan ou encore le Liban.

Le 16 septembre sera entièrement consacré à l'impact de ces mêmes idéologies ou de leurs avatars sur les sociétés européennes, notamment au niveau de la vie quotidienne, du fonctionnement politique, de la sécurité ou encore des valeurs.

> En pratique
Les 15 et 16 Septembre 2017 de 9h à 18h30
Campus du Solbosch, bâtiment S, salle Dupréel [44, Avenue Jeanne - 1050 Bruxelles]
Inscriptions par email (mfurst@ulb.ac.be)
Plus d'information:www.ulb.ac.be/fsp/cecid/index-Activites.html

colloque 15&16 Septembre - Programme Provisoire.pdf

Lundi l 28-08-2017
De l'auditoire à la pratique de terrain: Des étudiants ingénieurs de l'ULB travaillent à Kinshasa

Victor Artois, Martin Delobbe et Louis Lenoir, tous trois étudiants MA1 de l'École polytechnique se sont rendus cet été à Kinshasa, en République démocratique du Congo, dans le cadre d'un projet de coopération. Ils ont conçu, construit et installé un système de détection et de gestion des pannes, avec notification par SMS dans un centre de santé. Après le succès de ce projet pilote, l'installation du dispositif est déjà planifiée pour un autre hôpital et deux centres de santé à Kinshasa en septembre, ainsi que trois centres de santé au Burundi en octobre.

« Ce type de projet permet aux étudiants de mettre leurs connaissances à l'épreuve des conditions réelles d'un terrain du sud, souligne Antoine Nonclercq, coresponsable de la Cellule Coopération au Développement de l'École Polytechnique de l'ULB. Il contribue également à la conscientisation et à l'implication des étudiants de l'ULB vis-à-vis des réalités et des problématiques des pays en développement, mais aussi de les confronter à leurs propres perceptions culturelles. De plus, ajoute-t-il, au-delà de l'aspect technique ou humain, cette réalisation largement multidisciplinaire vise aussi l'acquisition d'autres compétences importantes dans le métier de l'ingénieur et de l'informaticien comme le travail en équipe, la gestion de projet ou la mise oeuvre de solutions concrètes ».

Vendredi l 25-08-2017
JANE! Journée d'accueil des nouvelles et nouveaux étudiant.e.s

L'ULB accueillera ses nouveaux étudiants sur 2 journées:
- jeudi 14 septembre (campus du Solbosch): accueil des nouveaux étudiants en sciences humaines, sciences exactes et pharmacie
- lundi 18 septembre (campus Erasme): accueil des nouveaux etudiants en sciences de la santé

L'ULB prend à cœur de développer des activités destinées à faciliter l'intégration de ses étudiant.e.s dans leur nouvel environnement en conjugant information, proximité et convivialité.

Les étudiant.e.s pourront prendre part à des visites guidées de leur campus, à des activités culturelles et sportives (présentation des ateliers d'ULB Culture, nombreuses démonstrations sportives...), ainsi qu'à une présentation des bibliothèques de l'ULB.

Les services de l'Université, les cercles et les bureaux étudiants, mais également des organismes extérieurs, se mobiliseront pour répondre à leurs questions dans une ambiance festive.

Nos nouveaux étudiants découvriront aussi une université citoyenne, engagée dans la ville, à l'image d'étudiants actifs aux côtés des moins favorisés.

Plus d'information:
www.ulb.be/jane

Vendredi l 25-08-2017
Conférence: L'Architecture à Tel-Aviv

Le 29 août à partir de 18h30, Sharon Rotbard, architecte, écrivain, activiste et enseignant à la Bezalel Academy of Arts & Design (Jérusalem) présente pour la première fois en français son livre White City, Black City.

En 2004, la ville de Tel Aviv a été inscrite dans la Liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO, comme ensemble exemplaire d'architecture et d'urbanisme moderniste. Aujourd'hui, la ville juive de Tel Aviv brille de blancheur sous le ciel du désert, son architecture d'inspiration Bauhaus trahissant à peine ce qui lui précéda: la ville arabe de Jaffa.

Dans White City, Black City (Pluto Press - MIT Press, 2015), l'architecte et écrivain Sharon Rotbard dénoue deux discours entremêlés, celui du colonisé et celui du colonisateur. Il s'agit de l'histoire d'une campagne de révision de l'histoire architecturale er culturelle pousuivie sur plusieurs décennies qui jette un regard sur le mythe de Tel Aviv comme "Ville blanche" moderniste émergeant des dunes tout en ignorant ses fondations réélles : l'oblitération de Jaffa.

Rotbard montre que Tel Aviv n'est pas, à en croire un célèbre poème, faite "d'écume et de nuages", mais qu'elle est née à Jaffa et s'est formée à travers sa relation avec Jaffa. Le mythe de la "Ville blanche" est à la fois le générateur, l'instrument et le résultat du conflit historique opposant Tel Aviv à Jaffa, préfigurant à l'échelle urbaine le conflit géopolitique entre israéliens et palestiniens.

Son récit ne traite pas que d'architecture, mais déborde sur des themes aussi délicats qu'inéluctables comme la guerre, la destruction, l'agenda politique du sionisme, l'effacement, et l'effacement de l'effacement.

En pratique: lemardi 29 août 2017 - 18:30 - Auditoire Victor Bourgeois, Faculté d'Architecture La Cambre-Horta, ULB - Place Eugène Flagey, 19 - 1050 Ixelles.

Mardi l 22-08-2017
Détecter les états exotiques de la matière en... chauffant !

Un atome, un photon,... La quantification sous la forme de multiples entiers d'éléments fondamentaux se trouve au coeur de notre description de la nature depuis des siècles. De plus, la découverte de nouvelles "quantités physiques quantifiées" a souvent été associée à une révolution conceptuelle de lois de la nature.

Dans un article paru dans Science Advances, Duc Thanh Tran et Nathan Goldman (CENOLI, Faculté des Sciences) décrivent une nouvelle forme de quantification, qui met en jeu le taux de réchauffement d'un système physique sous l'effet d'une agitation externe. Un travail mené avec Peter Zoller (Université d'Innsbruck), dans le cadre de la chaire internationale Jacques Solvay, et des chercheurs de l'ICFO (Barcelone), de l'Institut Néel (Grenoble), et de l'Université de Californie (Berkeley).

Lorsqu'un glaçon fond, les molécules qui le composent diminuent au fil du temps, à une vitesse que l'on peut mesurer sous la forme d'un "taux de réchauffement". Les auteurs expliquent que ce phénomène se manifeste également lorsqu'un système physique, qui forme à l'origine un état exotique de la matière (une phase dite topologique), est soumis à un réchauffement contrôlé : les taux de réchauffement observés, qui sont associés aux particules éjectées de cette phase exotique, répondent alors à une loi de quantification simple et élégante.

Résumée en une équation, cette quantification du réchauffement d'un système quantique peut être utilisée comme une sonde universelle pour la détection des états exotiques de la matière.

Lundi l 21-08-2017
Futur.e étudiant.e à l'ULB? Pas de panique!

La transition entre études secondaires et études supérieures n'est pas forcément simple. Nouvel environnement, nouveaux professeurs, nouveaux cours, nouvelle façon de travailler... L'ULB aide, dès la rhéto, les futur.e.s étudiant.e.s à franchir le cap : aide au choix d'études, cours préparatoires, séances d'information...

Ces activités permettent, entre autres, de faire la synthèse des acquis et les rendre opérationnels, de se familiariser avec les exigences et méthodes de travail universitaires et de s'initier, dans certains cas, à de nouvelles matières.

Ces dispositifs ne sont que les premiers éléments d'un ensemble d'actions d'accompagnement destinées à faciliter les premiers pas universitaires, et ainsi accroître la qualité de nos enseignements.

Jeudi l 17-08-2017
Prix Avanti pour l'étude des membranes biologiques

La Société Européenne de Biophysique a remis le prix Avanti au Professeur Jean-Marie Ruysschaert (Laboratoire de Structure et Fonction des Membranes Biologiques, Faculté des Sciences) lors de son congrès annuel qui s'est tenu à Edinburgh en juillet dernier (photo).

Ce prix lui est attribué pour sa contribution à la mise au point de nouveaux modèles d'étude des membranes biologiques, modèles qui permettent d'accéder à une description moléculaire de la structure et de la fonction des constituants de la membrane.

La membrane biologique est un système complexe qui comprend des centaines de lipides et de protéines de nature différentes et qui est le siège d'un nombre importants de réactions biologiques. Les méthodes disponibles aujourd'hui ne permettent pas d'aborder toute cette complexité.

L'utilisation de systèmes membranaires modèles de plus en plus sophistiqués mais pour lesquels l'expérimentateur choisit le nombre de constituants permet de maitriser cette complexité. Cette approche, combinée au développement d'outils biophysiques de plus en plus performants, laisse augurer des avancées majeures dans notre compréhension des caractéristiques biologiques et structurales de la membrane biologique.

Mercredi l 16-08-2017
Députés eurosceptiques: absent, participant, tribun ou pragmatique

Depuis la crise économique et financière, les partis radicaux et eurosceptiques sont au centre des projecteurs, et occupent notamment près de 30% des sièges au Parlement européen. Dans le nouveau "Handbook of Euroscepticism", Nathalie Brack (CEVIPOL, Faculté de Philosophie et Sciences sociales) résume ses recherches sur l'influence de ces partis eurosceptiques sur les institutions européennes: les activités parlementaires des eurosceptiques diffèrent de celles de leurs collègues non-eurosceptiques? Quelles sont les stratégies développées par ces acteurs au sein du parlement?

Leur analyse, menée sur les 7e et 8e législatures (2009-2016), montre tout d'abord que les eurosceptiques ont davantage tendance que leurs collègues à s'investir dans les activités individuelles telles que les questions et les interventions orales et sont moins impliqués dans les amendements et rapports législatifs. Plutôt marginalisés au sein de l'assemblée, ils cherchent à attirer l'attention sur eux. Ils s'investissent donc plutôt dans la défense des intérêts de leurs électeurs et à montrer qu'ils se battent contre l'Union Européenne et l'establishment plutôt que de construire des coalitions et influencer les politiques publiques.

Toutefois, la recherche montre également que ces positions des eurosceptiques sont organisées autour de 4 stratégies, allant d'une non-implication au sein du Parlement (l'absent) à un engagement dans les activités législatives (le participant), en passant par une stratégie d'opposition frontale et bruyante (le tribun) et une tactique d'opposition constructive (le pragmatique).

Mercredi l 16-08-2017
Une nouvelle lignée cellulaire découverte dans le sein

Une des questions clés dans l'étude du cancer et des cellules souches est de comprendre quelles cellules sont impliquées dans le développement et la maintenance des tissus, ainsi que l'origine des cancers.

Emmenés par Cédric Blanpain (IRIBHM, Faculté de Médecine), les chercheurs ont identifié une nouvelle lignée de cellules souches exprimant le récepteur aux oestrogènes dans les glandes mammaires. Leur étude est détaillée dans le journal scientifique Cell Reports.

Les chercheurs se sont penchés sur les cellules luminales, responsables de la production du lait, et exprimant soit le récepteur aux oestrogènes (ER+), soit celui à la progestérone. Alexandra Van Keymeulen et ses collègues ont généré une nouvelle lignée transgénique de cellules luminales permettant d'identifier les cellules ER+ et d'étudier leur origine, leur évolution au cours de la puberté et leur maintenance à l'âge adulte. Les chercheurs ont ainsi découvert que cette lignée est issue strictement de cellules souches luminales ER+, responsables de l'expansion et de la maintenance de toute la lignée ER+ au fil du temps. Les cellules ER- et ER+ sont donc issues de lignées distinctes.

Cette découverte est importante pour les chercheurs, car elle fournit un modèle de plus pour étudier si l'hétérogénéité observée dans les cancers du sein est liée, ou non, à ces différentes lignées cellulaires.

Lundi l 14-08-2017
Stratégies sanitaires des fourmis : décryptage

Les fourmis pourraient bien malgré elles nous aider à préserver les récoltes. En étudiant attentivement les comportements sanitaires de deux espèces, Hugo Pereira, chercheur à l'unité d'Ecologie sociale (Faculté des Sciences), espère en effet mieux comprendre comment ces insectes réussissent à s'adapter pour résister à un champignon entomopathogène spécialement utilisé dans la lutte biologique.

"A l'échelle du groupe, on peut observer plusieurs stratégies pour lutter contre la transmission de la maladie au sein du nid. Par exemple, les fourmis vont se toiletter et enlever les éléments pathogènes sur leurs cuticules pour contrer les risques d'infection", explique le chercheur. A côté de cette immunité sociale, les fourmis vont mettre en place une immunité organisationnelle grâce à une ségrégation spatiale et sociale entre les différents "métiers" de la colonie. Ainsi celles qui vont chercher de la nourriture à l'extérieur ou celles qui s'occupent des déchets n'ont pas de contacts avec celles qui s'occupent de la Reine. A l'échelle individuelle, une enzyme permet également aux fourmis de se protéger contre le champignon tueur. Une triple protection que compte bien décrypter Hugo Pereira lors des quatre années de recherche à venir.

Le chercheur présentera ses travaux au Scientist's Corner lors de l'exposition photo du Jardin Massart sur le thème des relations plantes-insectes.

Jeudi l 10-08-2017
Les Midis de STRIGES : «Un master interuniversitaire en études de genre: pour quoi faire ?»

Dès la rentrée académique 2017, le Master interuniversitaire de spécialisation en études de genre (60 ECTS) verra officiellement le jour !

Lors de cette conférence Midis de STRIGES, Valérie Piette & David Paternotte reviendront sur la genèse et la mise en place du master interuniversitaire de spécialisation en études de genre et présenteront le contenu et l'organisation de ce dernier. Ils ébaucheront aussi quelques-uns des défis pour l'avenir et échangeront avec le public à ce sujet.

> Informations pratiques :
Jeudi 21 septembre de 12h15 à 14h
Salle des Commissions (4e étage) - Maison des Sciences Humaines – R (Avenue Antoine Depage 1 – 1050 Bruxelles)

> Découvrez aussi plus d'informations sur le Master sur le site www.mastergenre.be

Lundi l 07-08-2017
Programme des formations continues 2017-2018 – Sciences Humaines et Sociales

Vous souhaitez réactualiser et enrichir vos connaissances, approfondir le champ de vos savoirs, élargir vos compétences et stimuler votre esprit critique ? Vous désirez vous spécialiser, vous réorienter professionnellement, valoriser vos acquis et obtenir la reconnaissance de votre expérience professionnelle ?

Le service de Formation continue de l'ULB vous offre des formations à la pointe de la connaissance, adaptées aux besoins spécifiques de votre entreprise, au problème ou à la thématique qui vous intéresse individuellement.

Consultez dès aujourd'hui le programme des formations continues 2017-2018 en sciences humaines et sociales!

Lundi l 07-08-2017
Quel pollen pour quel bourdon ?

Quels sont les meilleurs types de pollens pour les bourdons et les abeilles sauvages ? C'est la question que s'est posée Romain Moerman, chercheur à l'unité d'Évolution Biologique et Écologie (Faculté des Sciences). Pour tenter d'y répondre, il a tout d'abord constitué des colonies de bourdons. "En 2014-2015, je suis parti à la récolte de reines de bourdons au Jardin Massart, parce que c'est un site très intéressant en termes de biodiversité et que j'étais certain d'y trouver mes espèces modèles", explique le chercheur, en dernière année de thèse.

Une fois les colonies formées, Romain Moerman s'est livré à un minutieux travail de laboratoire. En variant la nourriture, d'une colonie à l'autre, il a ainsi pu observer les impacts de différents pollens sur la santé des bourdons et de la colonie en général. "J'ai ensuite analysé la composition chimique des pollens pour déterminer les nutriments les plus importants, et ce pour chaque espèce de bourdons, car leurs besoins nutritifs semblent différer." Deux éléments essentiels se distinguent alors : les acides aminés et les stérols. Grâce à cette étude, nous possédons ainsi un nouvel outil afin de déterminer les types de plantes ressources à privilégier pour une croissance optimale des colonies de bourdons et d'abeilles sauvages.

Retrouvez Romain Moerman au Scientist's Corner durant l'exposition photo du Jardin Massart sur le thème des relations plantes-insectes.

Vendredi l 04-08-2017
Turquie - L'ARES soutient Loup Bureau

L'ARES exprime sa vive inquiétude quant au sort de l'étudiant en journalisme de l'IHECS, Loup Bureau, incarcéré en Turquie depuis mardi dans le cadre de ses activités de journaliste indépendant. Elle s'associe aux démarches entreprises par les autorités de l'IHECS et les organisations étudiantes.

"L'emprisonnement de Loup Bureau, un de nos étudiants, inscrit à l'Institut des hautes études des communications sociales (IHECS, Haute École Galilée), et par ailleurs journaliste indépendant, inquiète l'ARES en tant que fédération représentant l'ensemble des établissements d'enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Elle tient à apporter son soutien à l'étudiant et à sa famille, et s'associe aux démarches et prises de position de l'Administrateur général de l'IHECS, le prof. Jean-François Raskin, ainsi que du Conseil des étudiants de la Haute École Galilée (CEHEG) et de l'Union des étudiants de la Communauté française (UNECOF).

L'étudiant, interpelé au poste-frontière de Habur, entre l'Irak et la Turquie, s'était rendu dans la région dans le cadre de ses activités de journaliste indépendant. Il s'apprêtait à actualiser un reportage réalisé en 2013 pour TV5 Monde sur les combattants des Unités de protection du peuple (YPG), considérées comme organisation terroriste par Ankara.

Au-delà de son soutien à Loup Bureau, l'ARES rappelle sa ferme condamnation des atteintes répétées à la liberté académique et à l'autonomie institutionnelle des établissements d'enseignement supérieur turcs et elle réitère son soutien à leurs étudiants, chercheurs, professeurs et membres des personnels, qui évoluent dans un climat de suspicion permanente portant atteinte à leurs activités de recherche et d'enseignement.

Le prof. Serge Jaumain, président de la Commission des relations internationales (CRI) de l'ARES, indique que « nos établissements suivent avec grande attention l'évolution de la situation de l'enseignement supérieur turc. Actuellement, ils n'encouragent pas leurs étudiants à effectuer des séjours de mobilité dans ce pays ». Il ajoute toutefois que « laisser tomber nos collègues démocrates de Turquie serait contraire aux valeurs de l'enseignement supérieur ».

Certains établissements de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont mis en place des bourses pour accueillir des chercheurs turcs et la CRI réunira fin aout les responsables des relations internationales des universités, hautes écoles et écoles supérieures des arts pour examiner l'évolution récente de la situation en Turquie et développer de nouvelles actions communes de solidarité."

ARES-CP-Turquie-Loup-Bureau-2017-08-04.pdf

Mercredi l 02-08-2017
L'hormone de l'amour chez les fourmis

Saviez-vous que l'ocytocine, surnommée "hormone de l'amour" pour son rôle chez les mammifères, possède son équivalent chez les fourmis ? C'est ce qu'a démontré une étude de 2012 grâce au séquençage de leur génome. Afin d'en apprendre plus, Sarah Chérasse, chercheuse à l'unité d'Evolution Biologique et Ecologie (Faculté des Sciences), s'est intéressée à l'expression du gène de cette hormone chez les fourmis noires de nos jardins, et en particulier, chez leurs reines. "Celles-ci vont s'accoupler en volant et chercher un endroit pour fonder de nouvelles colonies. S'il n'y a pas assez de place, il arrive que plusieurs reines doivent cohabiter au sein d'un même nid jusqu'à la naissance des premières ouvrières", explique la chercheuse.

Après, la situation se gâte : les reines se battent entre elles jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'une, chargée de poursuivre la colonie. Avant et après la bataille, Sarah Chérasse a donc observé l'évolution des taux d'hormones dans le temps. "Et ils ne sont pas particulièrement hauts durant la période de cohabitation par rapport à l'après bataille. Cependant les taux d'hormones sont élevés autour de la période de l'accouplement. Cette hormone pourrait donc être impliquée dans des processus liés à l'accouplement plutôt que dans ceux associés à la coopération entre reines", indique la chercheuse, qui va désormais se concentrer sur leur gestion du stock de sperme en cas de conditions extrêmes.

Retrouvez Sarah Chérasse au Scientist's Corner durant l'exposition photo du Jardin Massart sur le thème des relations plantes-insectes.

Mardi l 01-08-2017
Jean-Claude Legros n'est plus

Le professeur Jean-Claude Legros nous a quittés ce 31 juillet des suites d'une longue maladie. Figure de notre aventure spatiale, ce chimiste, né en 1942, était avant tout un passionné de recherche.

Après une thèse de doctorat sur les instabilités hydrodynamiques et l'effet Soret, sous la direction des professeurs Thomaes et Prigogine, ses compétences l'amènent rapidement à prendre des responsabilités en recherche expérimentale. Après des études fondamentales de la thermodiffusion, Jean-Claude Legros crée un centre pluridisciplinaire dédié à la recherche en microgravité. Ce Microgravity Research Centre, soutenu par la Politique scientifique fédérale et reconnu internationalement, est devenu l'un des plus importants du monde dédié à cette activité. Il attire des chercheurs de nombreux pays pour participer à des projets en collaboration avec l'ESA, la NASA et RKA. Comme le mentionne le professeur Frank Dubois : "Cette aventure spatiale commence en 1981 avec une expérience sur fusée sonde TEXUS 8 depuis Kiruna en Suède. Il s'en est suivi de nombreuses autres non seulement sur des fusées sondes, mais aussi à bord de 4 satellites russes FOTON, dans les missions SPACELAB, sur la plateforme européenne EURECA, les missions de la navette spatiale et de la Station Spatiale internationale (...) A cela il faut ajouter les innombrables campagnes de vols paraboliques et de tour de chute. »

En 1991, Jean-Claude Legros reprend la direction du Service de Chimie Physique. Comme professeur, il formera des générations d'étudiants de la Faculté des Sciences appliquées et assurera la pérennité des enseignements des professeurs De Donder et Prigogine.

Jean-Claude Legros était aussi un entrepreneur et un visionnaire. Peu soucieux des codes et des procédures, il allait de l'avant et aimait se lancer des défis. C'est pourquoi il s'est aussi investi dans la création de deux spin-off's : Lambda X et Euro Heat Pipes dont les succès ont non seulement créé de la richesse économique mais ont aussi contribué au rayonnement de l'Université.

Pour tout cela et aussi pour l'homme chaleureux qu'il était, l'Université libre de Bruxelles était fière de compter Jean-Claude Legros au nombre de ses professeurs et adresse ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Mardi l 01-08-2017
Salles d'étude et bibliothèques à l'ULB: étudiez en toute tranquillité !

Vu la demande croissante d'espaces destinés à se préparer au mieux aux examens de seconde session, l'Université met à disposition des étudiant.e.s des salles d'étude jusqu'au 27 août 2017.

Pour y avoir accès, vous devrez présenter votre carte d'étudiant ULB ou VUB 2016-2017.

Horaire et localisation des salles d'étude et bibliothèques sur les campus de l'ULB: www.ulb.ac.be/dscu/lieux-etude.html.

Mardi l 01-08-2017
Le cube Info de l'ULB vous informe

Besoin d'info? Perdu.e? L'ULB vous invite à passer au sein de l'ICube. En plus d'un accueil chaleureux, l'intention de notre Cube est de proposer des informations de première ligne à propos des inscriptions, des services et structures de l'ULB, d'orienter les personnes à travers les différents campus, etc.

Le Cube Info sera ouvert à partir du lundi 26 juin 2017 et sera opérationnel du lundi au vendredi, de 9h à 16h jusqu'au 30 septembre, devant l'entrée du hall des inscriptions, sur le campus du Solbosch.

Consultez noter page "Comment préparer sa rentrée?"

Mardi l 01-08-2017
L'ULB représentée au comité éditorial de FUN-MOOC

Le directeur du département aux enseignements et apprentissages (DSEA), Philippe Emplit, a été désigné comme membre effectif du comité d'orientation éditoriale de la plate-forme publique française d'hébergement de MOOCs : France Université Numérique (FUN). Dans ce comité de 15 personnes, il y représentera durant deux ans l'ULB qui occupe l'un des trois sièges dévolus à des organisations externes à l'hexagone, aux côtés de l'AUF et de l'Université tunisienne de Jendouba.

Pour rappel, l'acronyme MOOC (Massive Online Open Course) désigne un cours entièrement disponible en ligne - comprenant supports pédagogiques, activités, devoirs et évaluations-, ouvert à tout internaute sans frais d'inscription. > Découvrez tous les MOOCs déjà réalisés à l'ULB !

Nos dernières publications:

Corten Olivier
Dubuisson François
Koutroulis Vaios
Lagerwall Anne
Berns Thomas
Lafosse Juliette
Dumont Daniel
Dorssemont Filip (dir.)
Goltzberg Stéphane
Baeyens-Volant Danielle
Laurent Pascal
Warzée Nathalie
Migeot Jean-Louis
Coyette Jean-Pierre
Sägesser Caroline
Vanderpelen-Diagre Cécile
Macsotay Tomas
van der Haven Cornelis
Vanhaesebrouck Karel
Kuhar Roman
Paternotte David

Clin d'oeil